Un “rabbin star” derrière les barreaux en Israël

Par Marie de Vergès
Crédités de pouvoirs miraculeux, certains chefs spirituels israéliens amassent des fortunes aux origines parfois douteuses. Yoshiyahu Pinto, l’un des rabbins les plus riches d’Israël, purge une peine pour corruption.
A la fin de l’été, le rabbin Yoshiyahu Pinto ne pourra pas réaliser son traditionnel pèlerinage à Silistra en Bulgarie, sur la tombe de son « guide », le rabbin Eliezer Papo. Un périple qu’il accomplit toujours escorté d’une noria de membres de l’establishment israélien, démonstration imparable de son influence. Mais cette année, le « rav » sera derrière les barreaux.
Depuis le 28 juin, Yoshiyahu Pinto purge une peine d’un an de prison pour des faits de corruption. Son délit : avoir soudoyé des officiers de police afin d’obtenir des informations sur des enquêtes pour malversations le concernant. Prononcée en mai, la condamnation du chef spirituel a fait du bruit dans l’Etat hébreu. Un vacarme à la hauteur de la puissance et de l’aura qui entourent, depuis des années, cet homme à la voix fluette, parlant de lui à la première personne du pluriel. Rejeton d’un lignage de rabbins versés dans la Kabbale, la tradition ésotérique juive, Yoshiyahu compte des milliers de disciples en Israël et aux Etats-Unis, et contrôle un empire où cohabitent œuvres de charité, écoles talmudiques et biens immobiliers.
En 2012, un classement “Forbes” des treize rabbins les plus riches d’Israël a laissé entrevoir l’étendue de ces richesses. En tête : Pinchas Abou Hatzira, descendant de Baba Sali, avec un patrimoine de 1,3 milliard de shekels (309 millions d’euros) ! « Rayon X », avec 90 millions de shekels, et le rabbin Pinto, 75 millions de shekels, arrivaient en sixième et septième positions. Les accusations de charlatanisme et d’escroquerie ont fleuri après le dévoilement de ces sommes colossales.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This
416 2 Jul 4, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.