Référendum: le non massif des Grecs entraîne la confusion en Europe

Les Grecs ont nettement rejeté, lors du référendum de dimanche, le plan des créanciers de leur pays, précipitant Athènes dans l’incertitude sur son maintien dans la zone euro.
Sur près de 92% de bulletins dépouillés vers 21h30 GMT, le non l’emportait à 61,33%, tandis que Berlin d’un côté, Paris et Rome de l’autre, ne semblaient pas en phase sur la réaction à apporter, et qu’Athènes faisait mine de ne voir aucun problème à son retour dès lundi à la table des négociations.
La confusion sur la suite des évènements était totale. La Grèce n’a plus d’argent, ses banques sont fermées depuis une semaine, et fragilisées par les retraits massifs récents de Grecs anxieux de toute cette situation.

Lire l’article complet sur challenges.fr

Share This
337 2 Jul 6, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.