Shraga Blum – Du Chili à Ramallah, le mensonge antisémite

Les propos tenus par l’ambassadeur de l’Autorité palestinienne au Chili ne modifieront rien aux certitudes du Dr. Yossi Beilin tel qu’il les a encore exprimées dans sa dernière tribune (Un vent mauvais souffle sur Ramallah) sur le présent site.
Lors d’un colloque pour la Paix qui s’est tenu à Santiago, l’ambassadeur Imad Nabil Jadaa s’est attaqué à Israël en faisant référence au tristement célèbre Protocoles des Sages de Sion, l’une des œuvres emblématiques de la littérature antisémite, qui est du reste un best-seller dans le monde arabo-musulman.
Selon ce diplomate, le sionisme aurait été créé pour mettre en œuvre le projet juif de prendre le contrôle du monde ! Pas moins que cela. Soucieux de citer ses sources, l’ambassadeur a repris des passages du pamphlet écrit en 1901 pour appuyer sa thèse : « En 1896, un groupe d’intellectuels et de financiers juifs a décidé de créer le mouvement sioniste en le justifiant par la volonté de créer une patrie pour les Juifs ». « Mais en vérité », expliquait Jadaa à son auditoire, « son objectif réel était de prêter main forte au plan des Juifs de dominer le monde ».
Lors de cette même intervention, Imad Nabil Jadaa reprenait aussi la fameuse affirmation stupide selon laquelle il n’existe pas de peuple juif mais seulement une religion juive, et que dès lors il ne pourrait y avoir d’Etat juif. Cette idée figure à l’article 20 de la Charte de l’OLP – charte raciste et antisémite qui n’a jamais été abrogée contrairement à ce que les leaders de l’OLP ont affirmé aux oreilles européennes. Le diplomate rajoutait d’ailleurs qu’il ne faisait que citer le professeur israélien antisioniste Shlomo Sand qui prétend lui aussi dans l’un de ses livres que le peuple juif n’existe pas : « Vous voyez, un Juif détenteur d’un passeport israélien et qui nous prouve que le peuple juif est une invention ! », clamait triomphalement l’ambassadeur.
Ces propos antisémites de Jadaa sont-ils le fruit d’un dérapage ou font-ils partie de l’arsenal classique de la propagande arabe palestinienne ? Certains feront les (faussement) surpris, d’autres diront qu’il est allé un peu loin ou qu’il ne parlait « qu’en son nom personnel » mais ceux qui suivent de près ce qui s’exprime dans la sphère de l’Autorité palestinienne auront compris que Jadaa était dans la droite ligne suivie par le mouvement national arabe palestinien depuis sa création, toutes tendances et factions confondues.
Ces propos extrêmes devraient constituer un signal d’alarme et un test de clairvoyance pour la gauche et l’extrême-gauche israéliennes car Imad Nabil Jadaa a une fois de plus levé le voile sur les motivations des Arabes palestiniens et sur les outils dont ils se servent pour tenter d’arriver à leurs fins.
Dans son article, le Dr. Beilin adresse certes des critiques à Mahmoud Abbas – une fois n’est pas coutume – mais il se contente de dénoncer les lourdes carences démocratiques qui règnent au sein de l’Autorité palestinienne. Il ne pipe mot sur l’antisémitisme qui émane de Ramallah par tous les canaux. Au contraire il écrit cette phrase incompréhensible selon laquelle Mahmoud Abbas serait un « partenaire pour Israël » et « qu’en général ses paroles sont agréables à entendre pour nous » !

Lire l’article complet sur i24news.tv

Share This
450 2 Jul 12, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.