Le général syrien Suleiman éliminé en 2008 par Israël

Proche d’Assad, il était responsable des relations entre la Syrie et le Hezbollah et des activités nucléaires
Un document secret des services de renseignement américains confirme qu’Israël a éliminé en août 2008 le général syrien Mohamed Suleiman, rapporte mercredi le site israélien Nrg.
Le document émane de l’Agence de Sécurité nationale des Etats-Unis qui est l’équivalent de l’unité israélienne 8200 responsable des écoutes, interceptions de communications et du déchiffrage de code. Il a été publié par le site The Intercept? de Glenn Greenwald, un journaliste qui collabore avec l’espion américain Edward Snowden qui a révélé de nombreux secrets de la NSA.
Selon le rapport, l’agence américaine a conclu, après analyse, que l’assassinat du dignitaire syrien était le fait des services israéliens. Suleiman aurait été tué par un commando de marine alors qu’il passait des vacances dans sa villa de luxe du port de Tartous en Syrie.
Des informations avaient été publiées dans la presse par le passé mettant en cause Israël dans cette opération.

Lire l’article complet sur i24news.tv

Share This
365 0 Jul 15, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.