France – Canicule: 700 décès supplémentaires mais impact “limité”

La canicule du début de l’été a entraîné 700 décès supplémentaires, une “surmortalité limitée” comparée à l’épisode très meurtrier de 2003, et le système de santé, “fortement sollicité”, a bien résisté, selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine.
Selon ce premier décompte annoncé jeudi et réalisé par l’Institut de veille sanitaire (InVS), le nombre des décès enregistrés durant l’épisode caniculaire, du 29 juin et 5 juillet, a augmenté de 7% par rapport à la normale (à savoir la moyenne des décès en cette même période de l’année et sans canicule).
“Ces premières données confirment une surmortalité limitée” par rapport aux précédents épisodes de canicule, a souligné la ministre lors d’une conférence de presse. Ainsi la canicule de 2003, du 4 au 18 août, s’était traduite par 15.000 décès supplémentaires (55% de plus par rapport à la moyenne des décès à cette période, hors canicule), a-t-elle rappelé.

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

Share This
385 6 Jul 16, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.