Des restes de victimes des Nazis en France

Des restes de victimes de l’anatomiste nazi August Hirt, conservés dans un bocal et des éprouvettes et dont les chercheurs écartaient jusqu’ici l’existence, ont été découverts récemment à l’institut de médecine légale de Strasbourg (est de la France), a annoncé samedi la municipalité dans un communiqué.
La découverte a été faite le 9 juillet par l’historien Raphaël Toledano, auteur de plusieurs travaux sur la question, dont “Le nom des 86”, un documentaire réalisé par Emmanuel Heyd.
Ces restes appartiennent à plusieurs des 86 victimes d’un projet de “collection de squelettes juifs” voulu par August Hirt.
Avec le concours du directeur actuel de l’Institut de médecine légale de Strasbourg, le Pr Jean-Sébastien Raul, le chercheur est parvenu à identifier plusieurs pièces, parmi lesquelles “un bocal contenant des fragments de peau d’une victime de chambre à gaz”, a-t-on précisé.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
255 0 Jul 19, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.