Israël affirme qu’il ne soigne plus les rebelles syriens dans le pays

Un officier supérieur de l’armée israélienne a déclaré lundi qu’Israël ne soignait plus les victimes de la guerre civile syrienne qui sont membres du Front al-Nosra, un groupe de rebelles affiliés à al-Qaïda.
Il a reconnu qu’il y avait eu certains cas, par inadvertance de l’armée, de combattants rebelles qui ont réussi à « infiltrer » un programme d’assistance médicale humanitaire d’Israël.
L’officier réagissait aux commentaires du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, qui a déclaré qu’Israël avait aidé les rebelles luttant contre le président syrien Bashar el-Assad.

Lire l’article complet sur fr.timesofisrael.com

Share This
322 5 Jul 21, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.