Modernisation de l’accord de libre-échange Canada-Israël

OTTAWA – Le gouvernement fédéral a annoncé mardi la conclusion des négociations pour l’expansion et la modernisation de l’accord de libre-échange Canada-Israël.
Cette mise à jour permettra notamment de réduire les frais transactionnels des entreprises, et de créer de nouveaux débouchés pour les entreprises du secteur canadien de l’agriculture, de l’agroalimentaire, du poisson et des produits de la mer sur le marché israélien.
En outre, sept nouveaux chapitres ont été inclus au sujet de la facilitation du commerce, des mesures sanitaires et phytosanitaires, des obstacles techniques entravant le commerce, de la propriété intellectuelle, du commerce électronique, de la main-d’œuvre et de l’environnement.
Depuis l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange en 1997, le commerce bilatéral du Canada avec Israël a triplé pour atteindre 1,6 milliard $ en 2014.
«Israël est un marché prioritaire pour le Canada, qui recèle un grand potentiel pour les entreprises canadiennes dans divers secteurs. L’expansion et la modernisation de l’accord de libre-échange renforceront la relation bilatérale et permettront d’accroître les emplois et les débouchés tant pour les Canadiens que pour les Israéliens», a indiqué le premier ministre Stephen Harper dans un communiqué.

Lire l’article complet sur fr.canoe.ca

Share This
394 6 Jul 21, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.