Fabius choqué par le voyage de parlementaires français en Crimée

Paris – Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius s’est dit choqué mercredi par le déplacement de parlementaires français prorusses en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie, en violation du droit international, selon des sources parlementaires.
S’exprimant devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée réunie à huis clos, Fabius a fait part de son hostilité à ce voyage, prévu de mercredi à samedi, selon des propos rapportés par des participants.
Il y a un risque d’instrumentalisation de ce déplacement par les médias russes et un risque de violation du droit international : rentrer en Crimée sans l’autorisation des autorités ukrainiennes, c’est reconnaître les prétentions de Moscou, a-t-il affirmé.
Une petite dizaine de députés, quasiment tous membres des Républicains (opposition de droite), doivent participer à ce voyage.
Deux sénateurs devaient aussi se joindre à eux, mais l’intervention du président du Sénat Gérard Larcher, qui leur a déconseillé de le faire, a été efficace, selon Fabius.
Le président de l’Assemblée nationales Claude Bartolone a pour sa part précisé dans une lettre à Fabius que les députés ne pourraient ni utiliser les moyens de l’Assemblée ni s’exprimer en son nom.
Ils sont très prorusses, c’est leur droit. Mais on peut manifester son amitié avec la Russie sans se rendre sur un territoire annexé par une violation du droit international condamnée par les Nations unies, a renchéri la présidente de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée, Elisabeth Guigou (majorité socialiste).

Lire l’article complet sur romandie.com

Share This
318 1 Jul 23, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.