“Qui bombardons-nous”, monsieur Obama ?

VIDÉO. Le présentateur du “Daily Show” John Stewart a interpellé le président américain sur les contradictions de sa politique au Moyen-Orient.
“On combat l’EI (l’organisation djihadiste État islamique, NDLR) avec les Irakiens aux côtés de l’Iran ; mais au Yémen, c’est l’Iran que l’on combat avec les Irakiens et les Saoudiens.” “Cela n’est pas vraiment exact”, coupe alors Obama, dont le sourire peine à cacher sa gêne. “Mais c’est bon.” En effet, si les États-Unis demeurent dans le même camp que la République islamique en Irak contre les djihadistes de l’EI, au Yémen, les Américains soutiennent l’intervention de l’Arabie saoudite (et non de l’Irak, NDLR) contre les rebelles houthis… soutenus par l’Iran. Une incohérence suffisamment flagrante pour que John Stewart interrompe Barack Obama, et insiste : “Qui bombardons-nous ?”
Se perdant tout d’abord dans une description alambiquée de la vaste coalition internationale mise sur pied par Washington contre l’EI, le président américain entre alors dans le vif du sujet : le rapprochement qu’il a entamé avec l’Iran, incarné par la signature d’un accord historique sur le nucléaire iranien. Mais en dépit du dégel des relations entre les deux “meilleurs ennemis” de la planète, Barack Obama rappelle les fondamentaux de la position américaine sur la République islamique. “Avec tout mon respect pour l’Iran, il s’agit d’un adversaire. Ils sont anti-américains, anti-israéliens, antisémites, ils sponsorisent des organisations terroristes comme le Hezbollah”, insiste le pensionnaire de la Maison-Blanche ; pour mieux justifier les craintes d’Israël et de l’Arabie saoudite sur l’expansionnisme iranien dans la région. “Cela semble être le parfait partenaire pour la paix”, raille l’humoriste. “Probablement, répond le président, mais comme je l’ai fréquemment rappelé, on ne fait pas la paix avec ses amis.”

Lire l’article complet sur Le Point

Share This
416 6 Jul 23, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.