Le Hezbollah participe à un forum antiterroriste à Damas

…et ce n’est pas un poisson d’avril…
La Syrie persuadée que l’accord de Vienne sur le nucléaire n’influera pas sur le soutien de Téhéran.
Le secrétaire général adjoint du Hezbollah, le cheikh Naïm Kassem, a participé hier à Damas à un forum international de lutte contre le terrorisme jihadiste, organisé par le gouvernement syrien, en présence de responsables iraniens, notamment le ministre de la Culture, Ali Janati, et du Hezbollah.
Dans son intervention à l’ouverture du forum, le chef de la diplomatie syrienne, Walid Moallem, a déclaré que l’accord sur le nucléaire conclu entre les grandes puissances et l’Iran n’influerait en aucun cas sur le soutien constant apporté par Téhéran au pouvoir en Syrie, indique une dépêche AFP datée de Damas. « Certains, en tête desquels figurent les États-Unis, se font des illusions » en pensant que « l’accord permettra à l’Occident d’influencer la position iranienne dans le conflit », a dit M. Moallem. « La position de l’Iran face à la crise n’a pas changé. Ce pays a présenté toutes sortes de soutiens au peuple syrien dans sa lutte contre le terrorisme, avant, durant et après l’accord sur le nucléaire, et cet appui se poursuivra », a-t-il ajouté.
Pour Walid Moallem, « l’accord historique », en vertu duquel Téhéran a accepté de réduire ses capacités nucléaires sensibles en échange d’une levée progressive des sanctions internationales, constitue « une reconnaissance claire de l’importance du rôle de l’Iran dans la région et le monde ». « L’Iran est entré sur la scène internationale par la grande porte et tant que notre allié est fort nous resterons forts », a-t-il encore dit.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
424 4 Jul 25, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.