Mark Karpelès, roi français du bitcoin, a été arrêté au Japon

Mark Karpelès était le patron de la plateforme d’échange de bitcoins MtGox, qui a fait faillite l’année dernière. Il est suspecté d’avoir créé artificiellement de la monnaie. 60% des échanges de bitcoins passaient par cette Bourse. Sa chute en a fortement terni l’image.
Le roi du bitcoin bientôt derrière les barreaux? Mark Karpelès, fondateur de la société MtGox, principale Bourse d’échange du bitcoin jusqu’à son dépôt de bilan en février dernier, a été arrêté samedi au Japon, a annoncé la police nippone. Celle-ci dit l’accuser d’avoir falsifié des données informatiques en 2013, de façon à créer artificiellement près d’un million d’euros de monnaie virtuelle.
Mark Karpelès a toujours affirmé que sa société avait été victime d’une attaque informatique ayant abouti au vol de ces bitcoins et à la faillite de sa société, basée au Japon. Mais selon la chaîne de télévision NHK, la police le soupçonne au contraire de connaître les circonstances de la disparition de cet argent, qui aurait été transféré sur un compte contrôlé par lui. Le quotidien Yomiuri Shimbun évoque même plusieurs transferts de bitcoins appartenant à des clients de MtGox sur le compte de Mark Karpelès. Samedi, celui-ci a nié en bloc ces accusations.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
526 2 Aug 1, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.