L’Iran demande à ses ressortissants de ne pas se rendre en Turquie par la route

L’Iran a demandé samedi à ses ressortissants de ne pas se rendre en Turquie par la route après une attaque contre un autobus iranien qui a fait un mort dans l’est de ce pays.
“En raison de l’insécurité dans l’est de la Turquie, le ministère des Affaires étrangères conseille aux concitoyens voulant rejoindre ce pays de ne pas s’y rendre par voie terrestre”, indique un communiqué. Vendredi, l’attaque d’un autobus par des hommes armés entre la frontière iranienne et la ville de Van (est de la Turquie) a causé la mort du conducteur, a rapporté l’agence officielle iranienne Irna.
Fin juillet, la trêve de plus de deux ans entre Ankara et la rébellion kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), actif dans l’est de la Turquie, a volé en éclat après un attentat qui a fait 32 morts parmi de jeunes militants kurdes. Cette attaque, attribué à l’organisation jihadiste Etat islamique (EI), a déclenché un cycle de représailles entre la guérilla et l’armée turque

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
616 3 Aug 9, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.