Un espion du Hezbollah arrêté à l’aéroport Ben Gourion

Les autorités israéliennes ont arrêté un ressortissant suédois d’origine palestino-libanaise, accusé de travailler pour le compte du Hezbollah. Hassan Khaïzaran, âgé de 55 ans, a été arrêté le 21 juillet à l’aéroport Ben Gourion, et la Suède a été alertée du fait de la nationalité suédoise de Khaïzaran. Après avoir été interrogé par les autorités compétentes en Israël, Khaïzaran a reconnu avoir été enrôlé par le Hezbollah en 2009 et il était chargé d’une double mission : collecter des informations sur les déplacements et les équipements de Tsahal, ainsi que sur le processus de contrôle à l’aéroport Ben Gourion et enrôler des espions pour le compte du Hezbollah dans les milieux des Arabes israéliens.
[image link=”https://www.lorientlejour.com/storage/attachments/939/p03-6_120713_large.jpg” align=”center” alt=””]

Selon l’acte d’accusation établi contre lui et qui est désormais entre les mains du tribunal de première instance de Lod, Khaïzaran aurait rencontré en 2013 des responsables du Hezbollah à Beyrouth dans le cadre d’une visite « familiale » au pays. Mais il devait se rendre en Israël cette année pour de nouvelles missions de plus en plus complexes, puisqu’il devait se procurer des documents secrets et des images des positions de Tsahal, afin de les remettre au Hezbollah. Selon son avocat Leah Tsemel, l’inculpé a nié avoir travaillé pour le compte du Hezbollah, se contentant de reconnaître qu’il avait été effectivement sollicité dans ce but. Il aurait donc rempli quelques missions peu importantes, mais lorsque les choses sont devenues sérieuses, il aurait déclaré à ses interlocuteurs du Hezbollah qu’il ne comptait pas aller plus loin.
Aux enquêteurs israéliens, Khaïzaran a révélé avoir reçu du Hezbollah la somme de 2 300 dollars une première fois en 2009 et 800 dollars la seconde fois en 2011, puis plus rien, car il ne leur fournissait plus d’informations. Il a aussi précisé que le Hezbollah lui demandait de le mettre en contact avec d’autres Arabes israéliens dotés de passeports étrangers et capables ainsi de se déplacer en toute liberté pour recueillir les informations et les transmettre de façon sûre. Enfin, selon Khaïzaran, le Hezbollah l’aurait abordé par le biais de « La Maison libanaise », une association installée à Malmöe en Suède et qui s’occupe essentiellement des Libanais chiites installés dans ce pays.
Du côté du Hezbollah, il a été impossible d’obtenir la moindre réaction sur cette information. Mais il est certain qu’en dépit du calme apparent, la guerre sécuritaire se poursuit entre le Hezbollah et les Israéliens.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
675 6 Aug 10, 2015

1 comment

  1. Brainless

    Les pays nordique ! Un paradis pour les islamistes de tout bords. Et oui, la grande tolérance et la naïveté de ces gouvernements n’est plus à démontrer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.