Turquie: enquête judiciaire pour «propagande terroriste» contre le groupe de médias Dogan

a justice turque a ouvert une enquête pour « propagande terroriste » contre le puissant groupe Dogan, propriétaire du quotidien Hürriyet et de la chaîne d’information CNN-Türk, a rapporté mardi l’agence de presse progouvernementale Anatolie.
Le groupe de médias est accusé d’avoir publié des images « non censurées » de soldats turcs tués lors de récents attentats commis par le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) mais d’avoir, au contraire, flouté d’autres photos de combattants rebelles morts, a précisé Anatolie.
Parmi les autres chefs accusations visant Dogan, l’agence a cité la diffusion sur la chaîne CNN Türk d’un entretien avec une jeune militante, connue pour avoir participé aux émeutes antigouvernementales de 2013, qui a rejoint les rangs du PKK.
Jeudi dernier, le journal proche du pouvoir Günes avait accusé en première page le propriétaire du groupe Dogan, Aydin Dogan, d’être favorable aux rebelles. « Il soutient ouvertement les terroristes, il les protège et provoque le chaos en publiant de fausses informations », avait écrit le quotidien.

Lire l’article complet sur 45enord.ca

Share This
399 1 Sep 16, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.