Parler avec Bachar al-Assad ? Pour rappel, voici ce dont il est coupable

Le combat contre l’Etat islamique rend le régime syrien de nouveau fréquentable aux yeux de certains dirigeants occidentaux, mais ne peut masquer les crimes commis contre sa propre population civile.
Depuis le début de la guerre en Syrie, Bachar al-Assad a lui-même perpétré tout un catalogue de crimes de guerre.
– La torture. Les prisons syriennes sont connues pour leurs conditions inhumaines. Des milliers de personnes y sont détenues et torturées quotidiennement, souvent jusqu’à leur mort. En 2011, les forces de sécurité syriennes avaient arrêté à Deraa des enfants âgés de 9 à 15 ans, accusés de graffitis contre le régime. Un mois après leur disparition, les habitants de la ville manifestent. La violente répression des manifestations par les forces de l’ordre marque le début de la guerre en Syrie.
– Le siège de villes. La Ghouta, une région au nord-est de Damas et aux mains de groupes rebelles, est assiégée par le régime depuis bientôt trois ans. Privés d’eau courante, d’électricité, les habitants souffrent de la faim et dépendent de la contrebande pour les médicaments.
– Le bombardement de population civile. Depuis 2011, le régime utilise à grande échelle son aviation pour faire feu sur des zones civiles. Les hôpitaux, les écoles, les alentours des mosquées après la prière du vendredi ou les marchés sont régulièrement ciblés. Le 16 août dernier, une frappe sur un marché en pleine heure d’affluence à Douma tuait une centaine de personnes.
– Le recours aux armes chimiques. Le 21 août 2013, une attaque chimique au sarin d’une ampleur sans précédent a lieu dans la Ghouta. Plusieurs centaines de personnes y trouvent la mort. De nombreux indices pointent la main du régime derrière l’attaque.
– Le lâcher de barils d’explosifs. Depuis des mois, l’armée syrienne emploie une nouvelle arme: le baril rempli d’explosifs, largué sur les villes depuis des hélicoptères. Rudimentaire, cette arme n’en fait pas moins des ravages et touche largement les civils en raison de son manque de précision.

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

Share This
515 2 Sep 18, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.