Arabie saoudite : Ali al-Nimr, 21 ans, bientôt décapité et crucifié

Ali Al-Nimr est condamné à mort pour avoir participé à des manifestations du Printemps arabe en 2012. Il pourrait être exécuté jeudi.
Une condamnation à mort qui fait particulièrement désordre. L’exécution imminente d’Ali al-Nimr en Arabie saoudite est dénoncée, ce mercredi 23 septembre, par des experts des droits de l’homme à l’ONU et sur les réseaux sociaux. Le point sur une sentence prononcée il y a un an et demi mais dont l’exécution pourrait intervenir cette semaine, alors que l’ambassadeur d’Arabie saoudite auprès de l’ONU à Genève vient d’être nommé à un poste-clé… au Conseil des droits de l’homme des Nations unies.
Ali Mohammed al-Nimr était au lycée en 2012 lorsqu’il a participé à des manifestations du Printemps arabe à Qatif, dans l’est du royaume. Il était alors âgé de 17 ans. Il a été accusé durant son procès, en mai 2014, de faire partie d’une organisation terroriste, de porter des armes et de viser des patrouilles de police avec des cocktails Molotov. Le jeune homme, qui a aujourd’hui 21 ans, a également été condamné pour incitation à manifester.
Mais Ali al-Nimr est surtout le neveu de Sheikh Nimr Baqr al-Nimr, lui-même “emprisonné et condamné à mort pour ses discours cinglants contre la dynastie saoudienne qui contrôle la péninsule Arabique depuis les années 1930″, rapporte l”International Business Times”. Ce qui pourrait expliquer l’acharnement de la justice saoudienne contre lui. Selon les experts de l’ONU, qui demandent l’annulation de l’exécution du jeune homme, Ali al-Nimr peut désormais “être exécuté à tout moment”. L'”International Business Times” rapporte pour sa part que le jeune homme doit être décapité, puis crucifié, ce jeudi.
[image link=”https://referentiel.nouvelobs.com/file/14394176.jpg” align=”center” alt=”Ali Al-Nimr sur une photo diffusée sur la page Facebook de soutien à son oncle Sheikh Nimr. (Free Sheikh Nimr Baqir Al-Nimr)”]

Ali Al-Nimr sur une photo diffusée sur la page Facebook de soutien à son oncle Sheikh Nimr. (Free Sheikh Nimr Baqir Al-Nimr)

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

Share This
357 7 Sep 23, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.