La Norvège plombée par la chute du pétrole

Le pays scandinave est largement dépendant de ses exportations de pétrole. En s’effondrant, le prix du brut a entraîné un bouleversement dans l’économie nationale. L’heure est au changement
Evidemment, on y trouve des fioles de pétrole brut. Mais aussi des maquettes de plateformes offshores, un quiz sur les ressources énergétiques de la Norvège et une fausse promenade en hélicoptère. Mais ce n’est qu’au fond d’un long couloir retraçant les grandes étapes de l’histoire pétrolière du pays – dans les derniers mètres du Musée norvégien du pétrole de Stavanger – que l’on évoque le récent effondrement du prix du baril.
La dernière petite pancarte de la visite indique ainsi Vanskelige Tider, des «temps difficiles». On y lit: «Les marchés mondiaux du pétrole ont connu des changements fondamentaux depuis les années 1970. Les prix ont grimpé, puis chuté, puis grimpé de nouveau – plusieurs fois. La Norvège est très vulnérable face à ces fluctuations et n’a que peu d’opportunités de l’influencer.»

Lire l’article complet sur Le Temps (Suisse)

Share This
919 1 Sep 29, 2015

1 comment

  1. Brainless

    Boycotte économique sans intervention extérieure, géniale! Avec moi qui n’achète plus de saumon norvégien, peut-être vont ils comprendre l’impact de manipulations malsaines et rectifier leur position ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.