L’extrême gauche israélienne tente de saboter les relations israélo-africaines

Les ONG israéliennes d’extrême gauche ne reculent devant rien pour nuire à l’Etat d’Israël. Depuis quelques années Jérusalem a conclu des accords avec plusieurs pays africains afin d’y faire accueillir les immigrants clandestins qui séjournent en Israël. Deux ressortissants érythréens ont cependant refusé de se rendre dans l’un de ces pays aux motif qu’ils y seraient en danger de mort immédiat.
A l’aide de plusieurs ONG israéliennes de « défense des droits de l’homme » les deux individus ont saisi la justice. Lors de la procédure les plaignants ont exigé que soit rendue publique la teneur des accords signés entre Israël et ces pays d’Afrique. Or le Premier ministre Binyamin Nétanyahou a formellement interdit que soient révélés le noms de ces pays ainsi que le contenu des accords car cela risquerait de porter sérieusement atteinte aux intérêts diplomatiques, politiques et stratégiques d’Israël dans le continent africain.
Poussés par les ONG, les deux plaignants sont cependant allés jusque devant la Cour suprême afin d’obtenir gain de cause, arguant que seule la révélation de ces accords prouvera qu’ils sont en danger réel de mort.

Lire l’article complet sur lphinfo.com

Share This
484 1 Sep 29, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.