Des bactéries contre l’asthme ?

L’absence de certaines bactéries dans la flore intestinale des nourrissons pourrait augmenter le risque d’apparition de l’asthme allergique, selon une étude canadienne publiée ce 30 septembre dans la revue Science Translational Medicine.
Les causes de l’asthme sont multiples, avec quelques composantes génétiques, et de nombreux aspects environnementaux. Parmi les facteurs qui peuvent augmenter le risque d’apparition de l’asthme, on peut citer la prise de certains antibiotiques par la mère pendant la grossesse ou par le nourrisson, le stress maternel, un accouchement par césarienne, une consommation trop précoce de lait non-maternel, ou le fait de grandir en ville. Reste à savoir quels mécanismes sont en jeu.
Des chercheurs ont récemment fait observer que nombre de ces paramètres environnementaux ont une influence démontrée sur notre flore intestinale. La remarque n’a rien d’anecdotique : de récentes expériences sur la souris[1] ont démontré que le microbiote intestinal joue un rôle non négligeable dans le développement du système immunitaire. De même que l’exposition précoce à certains antigènes tend à prémunir le développement d’allergies, la sécrétion de certaines substances par nos bactéries intestinales pourrait moduler quelques-unes de nos défenses immunitaires.

Lire l’article complet sur francetvinfo.fr

Share This
469 6 Oct 2, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.