Regain de violences dans les régions kurdes de Turquie

Deux soldats de l’armée turque ont été tués près de Diyarbakir ce jeudi, dans cette région à majorité kurde.
Ces attaques ont été attribuées aux rebelles du PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan.
L’armée turque pilonne, elle, des positions de l’organisation dans le sud-est du pays mais aussi dans le nord de l’Irak.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.