Viven : une famille juive américaine vient remercier ses anciens sauveurs

“Si nous sommes là aujourd’hui, c’est grâce au courage de votre famille.” Dans la petite mairie de Viven, Daniel Bergstein, un avocat américain qui vit entre Paris et New York, est entouré de ses deux frères, Michael et Joel, et d’une bonne partie de leur famille. L’homme s’adresse à Pierre Dartau, le maire de la commune; mais surtout, en cette circonstance, le représentant des nombreux membres de la famille Dartau et Pychicot-Coustau réunis en cette fin de matinée.
Lors des heures sombres de la Seconde Guerre mondiale, les familles des Américains et des Béarnais ont partagé pendant un peu plus d’un an la vie quotidienne du village. Fin 1943, Max Bergstein, le père de l’avocat, son grand-père Arnold, ainsi que sa grand-mère et sa tante fuient le régime nazi. Ils trouvent refuge dans la petite commune béarnaise. “Ce n’est qu’aujourd’hui que nous mesurons les risques qu’ils ont pris”, s’émeut l’avocat.

Lire l’article complet sur larepubliquedespyrenees.fr

Share This
523 1 Oct 4, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.