Le réalisateur Merzak Allouache maintient sa participation au festival du film en Israël

ALGER (Tamurt) – Le racisme de l’Etat algérien envers Israël est assumé officiellement. Le réalisateur algérien, Merzak Alouache est entrain de subir des pressions terribles de la part du ministère de la culture algérien rien que pour avoir annoncé sa participation à la 36 édition du film d’Haïfa, en Israël.
Le ministre algérien exige du réalisateur Merzak Allouache des explications et le remboursement des subventions financières accordées par l’Algérie et estimées à 2 milliards de centimes [170.000 Euros NDLR] pour la réalisation de son dernier film, « Madame courage ». Un chantage qui ne dit pas son nom. Ce festival aura lieu, selon la presse israélienne, entre le 26 septembre et le 05 octobre. Le film de Merzak Aloiuache, « Madame courage », a été sélectionné pour cette édition ce qui est une distinction honorable, mais Merzak Alouache, qui a tout fait dans les premiers temps pour ne pas rendre public cette participation, a annoncé le maintien de sa participation en dépit de chantage des autorités algériennes.
Notons, que le réalisateur algérien est le seul a avoir subi des pressions de la part du ministère de son pays, alors que plusieurs autres réalisateurs des pays arabes sont invités sans qu’aucune polémique ne soit déclenchée.

Lire l’article complet sur tamurt.info

Share This
482 9 Oct 5, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.