Leur compte est bon

Air France a identifié des salariés impliqués dans les violences de lundi
L’enquête interne ouverte par Air France sur les violences qui ont interrompu lundi 5 octobre un comité central d’entreprise (CCE) consacré à un plan de restructuration commence à donner quelques résultats. Une vingtaine de salariés ont déjà été identifiés comme étant impliqués dans les incidents, mais la difficulté reste maintenant de distinguer ceux qui ont agressé deux cadres, dont des photos en chemise déchirée ont fait le tour du monde, de ceux qui se sont interposés pour les protéger.
« Des responsabilités sont clairement en train d’être établies grâce aux images d’Air France et de l’aéroport, et aux images de presse qui tournent en boucle », a précisé une source proche de l’enquête à l’AFP. Ce travail sur les images se poursuivait mercredi 7 octobre et une autre vingtaine de personnes resteraient à identifier. Des « auditions des victimes et de témoins » sont d’ailleurs en train d’être menées.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This
448 4 Oct 7, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.