Violée en Syrie, tuée (pour l’honneur?) en Allemagne

La famille de la victime pointée du doigt par les autorités.
Elle a survécu au conflit qui ravage sa Syrie natale. Mais c’est en Allemagne, et probablement aux mains de sa propre famille, qu’une jeune réfugiée a été tuée, dans ce qui s’apparentait à un crime d’honneur, rapporte le quotidien allemand Bild.
Rokstan, tout juste âgée de 20 ans, a été victime d’un viol collectif en Syrie, il y a plusieurs années. Elle avait trouvé refuge en Allemagne il y a deux ans, et s’était bien intégrée à la société, à en croire Bild. Elle travaillait en tant qu’interprète auprès de réfugiés syriens. Son employeur, Mark Kruger, croit que la mère de la victime est responsable de l’assassinat.
Rokstan s’était confiée à son employeur, dans un entretien enregistré : “J’ai été violée par trois hommes. Depuis, ma famille me considère comme +sale+. Ma mère est mes frères me maltraitent. Ils affirment que je mérite de mourir”.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
729 0 Oct 8, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.