Humiliés par les All Blacks, les Bleus quittent le Mondial par la petite porte

Le quart de finale de la Coupe du monde entre la Nouvelle-Zélande et la France a tourné à la démonstration en faveur des All Blacks (62-13).
Une terrible humiliation. Une désastre d’une ampleur inédite. Honteuse. Le XV de France a sombré corps et âme samedi soir au Millennium de Cardiff, défait 62 à 13 par les All Blacks. Les Bleus ont été vaillants, se sont même procuré quelques ersatz d’occasions, mais ils ne pouvaient rien contre l’organisation huilée et les talents individuels des Néo-Zélandais, plus que jamais favoris au titre.
La démonstration avait commencé par un Kapa O Pango, le haka réservé aux grandes occasions. Dusautoir et ses partenaires étaient prévenus. La bande à McCaw et Carter, rescapés de 2007, voulaient laver l’affront. Inquiétant. Encore plus dès la 9e minute quand Frédéric Michalak voyait son dégagement contré et transformé en essai par le deuxième-ligne Brodie Retallick (0-7). L’ouvreur, sur le coup, se blessait en haut de la cuisse droite et quittait déjà le terrain, remplacé par Rémi Tales.

[tweet

]



Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
450 1 Oct 18, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.