Crash dans le Sinaï: l’Egypte peine à accréditer la thèse de l’attentat

Le chef égyptien de l’équipe des enquêteurs sur le crash de l’avion russe il y a une semaine en Egypte a déclaré samedi qu'”aucune conclusion” n’avait encore émergé quant à l’origine de la “dislocation” de l’appareil, un Airbus A321, survenue après 23 minutes de vol. Reste que selon d’autres experts, tant le décryptage de l’enregistreur des données de vol et de l’enregistreur des voix dans le cockpit, que l’analyse des débris de l’appareil, accréditent l’hypothèse de l’explosion d’un engin explosif.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.