Revirement turc ?

Le président turc, Abdullah Gül, apporte une nouvelle version du motif de l’annulation de sa rencontre avec son homologue israélien, Shimon Pérès. Il a déclaré, interrogé par la CNN, que son pays n’exigeait pas qu’Israël s’excuse, dans l’affaire de la flottille illégale qui avait bravé l’armée de mer: «Nous attendons seulement d’Israël une reconnaissance de sa culpabilité due à cette grave erreur de sa part». Il a démenti l’information selon laquelle il avait subordonné sa rencontre avec Shimon Pérès à des excuses de la part d’Israël, contredisant ainsi le président israélien.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
368 0 Sep 27, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.