27 septembre 2000 : la 2e Intifada

Ce n’est sûrement pas un hasard du calendrier, mais il y a dix ans exactement, éclatait la 2e Intifada, surnommée « Al-Aqsa », et lancée par Yasser Arafat au retour des pourparlers de Camp David. Les narratifs arabes et occidental ont fixé pour l’Histoire que c’est la visite d’Ariel Sharon sur le Mont du Temple qui fut à l’origine de ce mouvement de violence aveugle. Mais Yasser Arafat lui-même et certains de ses proches avouèrent plus tard que ce soulèvement était prémédité et organisé depuis un certain temps déjà, mais sans que cela change ce que l’Histoire retiendra. De plus, la visite du chef de l’opposition de l’époque avait été coordonnée avec le Wakf. Ce qui n’empêcha pas les émeutiers arabes excités par les Imams d’affronter la Police sur l’Esplanade du Temple, et les troubles de s’étendre dans d’autres endroits de Jérusalem et du pays dès le 30 septembre 2000. De nombreux Arabes israéliens se joignirent à leurs frères palestiniens, aux cris de « Mort aux Juifs », et cette Intifada dura pendant plusieurs années, durant lesquelles plus de 1000 Israéliens innocents trouvèrent la mort dans des attentats sanglants. Les analystes politiques ne manquèrent pas de mettre en perspective les énormes concessions proposées à Camp David par le Premier ministre de l’époque, Ehoud Barak, à Yasser Arafat, et la réponse sanglante donnée par ce dernier dans le mois qui suivit. Mais il semble que les dirigeants politiques israéliens n’aient pas tiré les leçons de ce « modus operandi » palestinien, et se mettent une nouvelle fois, dix ans après exactement, à proposer monts et merveilles aux Palestiniens sur le compte d’Israël.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
230 0 Sep 27, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.