L’Iran reconnaît avoir été ciblé par un virus à tête chercheuse

Les autorités iraniennes ont reconnu que 30 000 ordinateurs avaient été infectés par le virus Stuxnet. Un aveu confortant l’avis de ceux qui affirment que ce virus cible en priorité les installations sensibles iraniennes.

Lire l’article complet sur france24.com

Share This
194 0 Sep 27, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.