La Turquie sous très haute tension

Le président turc M.Erdogan a dénoncé comme une “trahison” mardi la revendication autonomiste du principal parti pro-kurde tandis que règne un climat de quasi-guerre civile dans le sud-est de la Turquie, théâtre d’intenses combats entre les forces armées et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). L’homme fort de Turquie n’a pas mâché ses mots devant la presse à Istanbul en attaquant avec virulence le chef de file du parti de la démocratie des peuples (HDP), Selahattin Demirtas …

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.