La Shoah étudiée davantage en Russie

Le ministre de l’Education Guidon Saar, en visite à Moscou, a rencontré son homologue russe Andreï Fursenko. Au cours de leurs conversations, ce dernier a annoncé à son hôte qu’il envisageait de donner davantage d’importance à la Shoah dans les manuels d’histoire des écoliers de son pays. Il répondait ainsi à la demande de Saar, qui considérait que cette matière devait faire partie du programme du baccalauréat russe. Saar a expliqué qu’il fallait étendre l’enseignement de la Shoah dans le monde entier pour une meilleure prise de conscience et un engagement plus profond, tant du côté des enseignants que des élèves qui représentent la future génération. Fursenko a souligné pour sa part qu’il œuvrerait pour satisfaire le souhait de son homologue israélien. En outre, les deux hommes ont convenu d’un échange de délégations de jeunes et d’étudiants entre les deux pays. C’est la troisième fois que Saar et Fursenko se rencontrent. Ils se sont déjà entretenus en novembre 2009 à Jérusalem puis en janvier 2010 à Auschwitz, dans le cadre d’un congrès des ministres de l’Education, organisé à l’occasion du 65 e anniversaire de la libération du camp de la mort.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
435 0 Sep 29, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.