Accord UE – Turquie: pas de visas sans réformes politiques pour le Parlement européen

Après le passage de l’accord sur les migrants, Ankara devait obtenir plusieurs contreparties. Une aide financière de six milliards d’euros, la reprise des négociations d’adhésion, et une mesure exrtrêmêment symbolique, la libéralisation du régime des visas de tourisme.
Pour l’obtenir la Turquie doit remplir 72 critères, notamment en matière de droits de l’Homme. Mais sa loi anti-terrorisme est considérée comme liberticide au regard des critères européens. En visite à Strasbourg au Parlement européen Volkan Bozkir, le ministre turc en charge des affaires européennes, est resté sur la ligne déjà fixée par son président, M.Erdogan, le changement de loi est “totalement impossible”.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.