Stuxnet met Pékin en état d’alerte. Menaces sans précédent sur la sécurité intérieure et l’industrie.

Le South China Morning Post sonne le tocsin aujourd’hui. Le cybermissile Stuxnet toucherait à présent les infrastructures industrielles stragégiques de la Chine continentale. 6 millions d’ordinateurs et un millier de sites seraient déja touchés a révélé hier l’agence chinoise Xinhua. La source de l’attaque proviendrait de serveurs basés aux USA.

Lire l’article complet sur nanojv.wordpress.com

Share This
210 0 Sep 30, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.