La Vallée du Jourdain en danger

Les informations qui filtrent ici ou là sur le contenu des négociations nous apprennent avec stupeur ce que les dirigeants en présence concoctent lors des pourparlers directs. Les positions israéliennes sont effectivement en constante régression, et dans la lettre qu’a adressée le Président américain au Premier ministre israélien, Barack Obama évoque parmi différentes « carottes » à la poursuite du gel, un futur soutien américain à la demande israélienne d’une présence provisoire de Tsahal dans la Vallée du Jourdain après la signature d’un accord avec les Arabes palestiniens. Ceci indique deux choses : la première, que les Américains s’arrogent le droit de dire dans quels territoires Israël devra vivre ou non, et surtout deuxièmement, que Netanyahou” target=”_blank” class=”external external_icon” rel=”nofollow”>Binyamin Netanyahou et son équipe de négociateurs ont d’ores et déjà renoncé à la Vallée du Jourdain, et l’ont accordée aux Palestiniens, avec à la clé le démantèlement des 21 localités juives florissantes qui s’y trouvent. Mais bien-sûr, avec une exigence sécuritaire, dont on sait ce qu’elles valent sur le long terme, de maintenir une présence provisoire de Tsahal pour surveiller la frontière orientale d’un hypothétique Etat palestinien. Jusqu’à présent, Abou Mazen et ses complices ont toujours catégoriquement refusé cette hypothèse, ne cachant pas qu’ils souhaitent une « Palestine Judenrein », vidée de tous les Juifs, et y préférant une force internationale. Dans sa grande bonté, Barack Obama est donc prêt à soutenir la position israélienne. Selon la plupart des experts militaires, la Vallée du Jourdain revêt une importance stratégique de première importance, sans parler des éléments historiques et moraux qui justifient la présence juive dans cette région. Ses habitants juifs attendront sans doute avec impatience l’arrivée du Premier ministre lors de la prochaine campagne électorale, qui leur clamera avec assurance, comme il l’a fait pour d’autres régions, « que la Vallée du Jourdain fera partie intégrante de l’Etat d’Israël pour toujours » ! En tous cas, à Washington, il a déjà scellé son sort, dans l’indifférence générale de la population. L’attitude des responsables israéliens depuis deux décennies rappellent cette blague du vendeur d’une voiture qui dit à un acheteur potentiel, avant même d’entamer la discussion : « Le prix de ce véhicule est de 10.000 euros, mais je vous préviens, je ne descendrai pas en dessous de 2.000 euros !! Mais dans le cas présent, il ne s’agit pas d’une histoire drôle.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
544 0 Oct 1, 2010

1 comment

  1. Akerman Michel Netanya

    Les Etats-Unis ont une ligne de défense dans le grand nord canadien : la Dew Line. Ils ont des stations avancées dans l’Europe de l’Est au grand dam des Russes. Ils ont 7 flottes sur toutes les mers du globe et une ribambelle de satellites pour observer et écouter toute information suspecte. Malgré cela ils vont quitter l’Irak comme ils ont quitté le Liban ou la Somalie. L’Iran et la Corée du Nord se moquent éperdument des menaces américaines car Obama ne fera RIEN contre ses nouveaux futurs amis. Alors la protection américaine, ils peuvent se la garder pour être poli.
    Les conseils des Américains, nous n’avons même pas à les écouter. Entre la vallée du Jourdain et Jérusalem il y a la distance d’un grand ranch texan !
    Eisenhower a fait stopper la guerre de 1956 (avec Anglais et Français qui ont bien changé depuis), même chose pour la guerre des 6 jours, la guerre de Kippour (que diraient les nations si Israël lance ses avions contre nos ennemis lors du Ramadan ?). Chaque fois le gouvernement d’Israël a obéi et on en voit les conséquences : Abou Mazen exige, Moubarak menace, El Assad réclame et les nations prétendent nous donner des leçons !
    ASSEZ ! Comme le rappelle souvent Jacques Kupfer, laissez Tsahal agir et ne quittons jamais la vallée du Jourdain !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.