Pays-Bas : soutien au budget contre interdiction de la Burka

Le « Parti de la Liberté », clairement anti-musulman, mené par Geert Wilders, sait comment faire de la politique. Les libéraux et les Chrétiens Démocrates, deux partis du centre-droit qui se sont alliés pour former un gouvernement, ont annoncé qu’ils ont trouvé un accord avec le parti de Wilders concernant le vote crucial du budget : le « Parti de la Liberté », qui a enregistré un net succès lors des dernières élections (3e formation dans le pays), votera en faveur du budget, et en contrepartie, le gouvernement proposera une loi visant à interdire le port de la Bourka pour les femmes musulmanes aux Pays-Bas. « Un vent nouveau va souffler sur les Pays-Bas, et nous voulons que l’islamisation soit stoppée », a souligné M. Wilders, aux côtés du chef de file du parti libéral (VVD) Mark Rutte, probable prochain Premier ministre, et de Maxime Verhagen, chef de file des chrétiens-démocrates (CDA). Selon les journaux néerlandais, Wilders aurait également obtenu une promesse d’un durcissement de la politique d’immigration par le nouveau gouvernement. Les deux formations du centre”“droit ne totalisent que 52 des 150 députés de la chambre basse et ne pourront gouverner qu’avec le soutien du « Parti de la Liberté » qui reste toutefois en dehors du gouvernement. Son influence dans le royaume est grandissante, et son nombre de mandats au parlement est passé de 9 à 24 sièges. Ils symptomatique de constater que les populations d’Europe occidentales, quand l’occasion électorale leur est donnée ” et contrairement à leurs élites médiatico-intellectuelles ” expriment clairement leur rejet de l’islamisation rampante de leurs sociétés.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
405 0 Oct 1, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.