Le virus informatique Stuxnet assorti d’indices impliquant Israël

Le virus informatique Stuxnet, qui sévit en Iran, contient une référence au Livre d’Esther, récit de l’Ancien Testament dans lequel les juifs déjouent un complot perse visant à les détruire, signe possible d’une implication israélienne, affirme jeudi le New York Times. Un fichier contenu dans le code du virus est baptisé “Myrtus”, une allusion au mot Esther en Hébreu. Il peut s’agir selon le New York Times d’une signature israélienne ou d’un leurre destiné à brouiller les pistes.

Lire l’article complet sur L’express

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.