La Suède peut-elle changer de politique envers Israël ?

La perspective d’un nouveau gouvernement en Suède intéresse au premier plan la diplomatie israélienne, car Stockholm est depuis un certain temps le fer de lance de la politique anti-israélienne menée par nombre de pays du Vieux Continent. Raison principale, la présence sur le sol suédois d’une population musulmane importante, plus de 4% de la population, mais avec l’un des taux de progression le plus important d’Europe. La « tolérance » suédoise a permis l’arrivée de leaders religieux musulmans fanatiques et virulemment antisémites, contre lesquels les autorités ont beaucoup de mal à agir. Et comme en France et ailleurs, la Police ou les pompiers ont aujourd’hui peur d’entrer dans certains quartiers à haute concentration musulmane. La communauté juive locale, pourtant peu nombreuse, est la première à ressentir les effets de cette présence. La ville de Malmøe, par exemple, est devenue la « capitale de l’antisémitisme musulman », dans laquelle le maire socio-démocrate « surfe » allégrement sur la corde anti-israélienne et anti-juive, et les Juifs commencent à quitter la ville, comme au « bon vieux temps » de l’antisémitisme classique.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.