Israël: la police met un terme à l’enquête contre le chef de l’opposition

M. Herzog a salué l’annonce de la police et espère que le juge Mendelblit rendra sa décision rapidement
La police israélienne a déclaré jeudi qu’il n’y a pas “suffisamment de preuves” pour accuser le chef de l’opposition Yitzhak Herzog après les soupçons de corruption concernant les primaires du parti travailliste en 2013.
Le Procureur général Avichai Mandelblit a approuvé l’ouverture d’une enquête début avril sur les allégations selon lesquelles Herzog a reçu des fonds d’une société privée en violation des lois de financement de campagne.
M. Herzog a salué l’annonce de la police et espère que le juge Mendelblit rendra sa décision dans les plus brefs délais.
L’affaire de corruption a pris une ampleur importante à la fin du mois de mars lorsque la police avait obtenu des documents, y compris des factures, qui liaient le chef de l’opposition aux accusations portées contre lui.

Lire l’article complet sur i24news

Share This
263 4 Sep 1, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.