Mahmoud Abbas accusé d’avoir été agent du KGB

La chaîne israélienne Channel 1 a déclaré mercredi soir que le nom de M. Abbas, aujourd’hui président de l’Autorité palestinienne, apparaissait sur les listes des agents des services secrets soviétiques dans des archives consultées par deux chercheurs de l’Institut Truman de l’Université hébraïque de Jérusalem.
La famille de M. Abbas, né dans l’autorité palestinienne sous mandat britannique, avait fui en Syrie pendant la guerre de 1948 qui avait débouché sur la création de l’Etat d’Israël.
Les chercheurs Isabela Ginor et Gideon Remez ont dit à Channel 1 avoir épluché les archives du colonel Vassili Mitrokhine, ancien archiviste des services secrets de l’ex-Union soviétique passé à l’Ouest en 1992. Mitrokhine, qui s’était réfugié en Grande-Bretagne, a révélé le nom de milliers d’espions russes dans le monde.
Gideon Remez a évoqué l’ouverture aux chercheurs des archives emportées par Vassili Mitrokhine. “Nous avons demandé communication du dossier Moyen-Orient (…) Ils nous l’ont envoyé de l’université de Cambridge (…) On y trouve beaucoup de matériel sur les activités soviétiques, en particulier dans les années 70 et 80 parmi les Palestiniens et au Moyen-Orient”, a-t-il dit.
“En 1983, il (Abbas) figure sur les listes comme quelqu’un sous l’aile du KGB et son nom de code est Krotov, la taupe”, a dit Isabela Ginor à Channel 1.
Les documents indiquent “explicitement, à propos d’Abbas, qu’il était un agent du KGB”, a indiqué de son côté M. Remez.

Lire l’article complet sur L’Orient-Le Jour

Share This
325 0 Sep 8, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.