Un avion sud-coréen pour Tsahal ?

Toujours menacée par les velléités belliqueuses de son voisin du nord, doté de l’arme atomique, la Corée du Sud tente de développer un armement sophistiqué et efficace. Dans la population sud-coréenne, on admet volontairement qu’il y a une certaine similitude entre la Corée du Sud et Israël, deux petits pays soumis à de continuelles menaces. C’est aussi l’avis de Ky-Kim, Président de la Compagnie Nationale de Production Aéronautique, qui a développé un nouveau modèle de chasseurs, le T-50. En Israël, on se dit très intéressé à faire l’acquisition de ce modèle pour l’Ecole d’Entraînement de l’Armée de l’Air. Le T-50 peut transporter des missiles air-air, air-terre, et il est capable de réaliser toutes sortes de missions. Le T-50 sud-coréen est cependant en concurrence avec un appareil de fabrication italienne, que Silvio Berlusconi a vivement recommandé à Binyamin Netanyahou lors de sa dernière visite en Italie. Les Coréens, de leur côté, font pression sur Israël, en arguant « qu’Israël a la meilleure armée de l’air du monde, et que le T-50 est le plus approprié pour des pilotes qui devront un jour livrer combat à bord des F-16 ». Selon les spécialistes israéliens de l’aéronautique, le T-50 pourrait raccourcir de manière notoire le temps nécessaire aux élèves-pilotes à apprendre à piloter un F-16. Tsahal devra donc opérer un choix difficile dans les mois, qui comporte également des volets politiques et diplomatiques. On dit que l’appareil sud-coréen tiendrait la corde, car il est fabriqué sous licence américaine de la firme « Lockheed-Martin », et qu’il est ressemblant au F-16.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
454 0 Oct 3, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.