La Palestinienne qui voulait un “suicide par soldat” libérée

L’armée n’a pas de preuve que l’adolescente qui a été blessée par balles au checkpoint planifiait une attaque ; elle avait dit aux enquêteurs être « venue pour mourir »
La jeune adolescente qui a été blessée par balles par des gardes de sécurité à un checkpoint de Judée et Samarie a été libérée de garde à vue ce jeudi.
Baraa Ramadan Owaisi, âgée de 13 ans, du village de Qalqilya, a été libérée sur ordre du tribunal militaire israélien, selon l’agence de presse palestinienne Maan. La cour n’a pas trouvé de preuve qu’elle planifiait un attentat. Elle n’était pas non plus en possession d’armes.
Mercredi matin, elle s’était approchée des gardes à un checkpoint du nord de Judée et Samarie. Voyant qu’elle ignorait les appels l’enjoignant à s’arrêter, un garde lui a tiré dans les jambes, avait déclaré le ministère de la Défense.

Lire l’article complet sur The Times of Israël

Share This
393 5 Sep 23, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.