Mais que signifient les étranges tweets de Wikileaks?

Des codes cryptographiques envoyés par Twitter ont brièvement alimenté une rumeur sur la mort de Julian Assange. Mais la réalité est beaucoup plus simple.
Mais alors, que veulent dire ces tweets bizarres? Wikileaks n’a fait aucun commentaire à ce sujet, mais l’explication la plus probable est qu’il s’agisse d’empreintes cryptographiques de documents informatiques que le site s’apprête à faire fuiter…
On appelle ce procédé une “mise en gage”. Il permet à l’émetteur d’un message de prouver qu’il est bien celui qui l’a émis, et à ses destinataires de s’assurer que les documents n’ont pas été altérés par un tiers. Pour cela, après la création d’un document, l’auteur lui applique une fonction dite de “hachage” permettant de générer une empreinte unique à ce fichier.
Une personne qui télécharge le document peut alors appliquer à son tour cette fonction et comparer les empreintes. Si elles sont identiques, le document est forcément authentique. Dans le cas contraire, il a été modifié, censuré, tronqué…
Ce procédé est utilisé dans beaucoup d’autres situations. Les développeurs du logiciel d’anonymisation Tor, par exemple, accompagnent chaque nouvelle version d’une empreinte cryptographique pour que les utilisateurs puissent vérifier l’intégrité du fichier.
Concernant Wikileaks, il est donc probable que ces codes fassent référence à des documents qui seront publiés ultérieurement et qui concerneraient – à priori – John Kerry, l’Equateur et le ministère des affaires étrangères britannique. Quant à la coupure d’Internet, Wikileaks a accusé publiquement le gouvernement équatorien, tout en laissant entendre que cette action était liée à la publication de plusieurs discours tenu par Hillary Clinton auprès de la banque Goldman Sachs.

Lire l’article complet sur https://hightech.bfmtv.com

Share This
358 7 Oct 19, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.