Wikileaks – l’Equateur a bien restreint l’usage de l’internet à Julian Assange

L’organisation qui s’oppose ouvertement à Hillary Clinton a publié des milliers de documents personnels sur la candidate.
L’Equateur a-t-il cédé aux pressions américaines ? La connexion internet de Julian Assange, réfugié depuis plusieurs années dans son ambassade à Londres, a été subitement restreinte alors que Wikileaks publie des milliers de documents, dont certains compromettants, sur Hillary Clinton. “L’Equateur, dans l’exercice de sa souveraineté, a restreint temporairement l’accès à une partie de son système de communications dans son ambassade au Royaume-Uni”, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, tout en rappelant que gouvernement équatorien “respecte le principe de non intervention dans les affaires d’autres pays, ne s’immisce pas dans les processus électoraux en cours, ni ne soutient un candidat en particulier.”

Lire l’article complet sur Atlantico.fr

Share This
242 3 Oct 19, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.