« Faux témoins » : la justice syrienne entre dans le jeu

La Syrie a porté un coup sévère à ses relations avec le Premier ministre, voire avec le Liban, en émettant hier via son appareil judiciaire des mandats d’arrêt contre plus d’une vingtaine de personnalités engagées à ses yeux dans la fabrication des faux témoins. Une mesure hostile équivalant à une véritable déclaration de guerre.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.