Des nageurs traversent la mer Morte pour sensibiliser sur son déclin

Ein Gedi (Israël) – Vingt-six nageurs ont bravé mardi les eaux saturées de sel de la mer Morte pour la traverser entre ses rives jordanienne et israélienne, une initiative visant à sensibiliser sur son risque d’assèchement.
Venant du monde entier, les nageurs ont parcouru en sept heures les 17 kilomètres (10,6 miles) séparant les deux rives de la mer Morte, située au point le plus bas de la planète, à 300 mètres en dessous du niveau de la mer.
En raison de la forte concentration de minéraux dans l’eau, il est très difficile d’y nager, la salinité étant notamment dix fois supérieure à celle de la Méditerranée.
“Le plus dur, c’était le soleil et la sensation de sel sur la peau (…) Tu as l’impression que tu brûles tout le temps”, indique Samuel Moran, un Espagnol âgé de 40 ans.

Lire l’article complet sur L’Express

Share This
339 3 Nov 15, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.