Une école touchée par des obus à Alep

Au moins 10 personnes, dont 7 enfants, ont été tuées par des tirs rebelles sur une école d’Alep, en Syrie. L’attaque, qui visait des établissements gouvernementaux dans l’ouest de la ville, a également fait au moins une trentaine de blessés.
La veille, au moins 54 civils, dont cinq enfants, ont perdu la vie dans des bombardements menés par les forces du régime de Bachar Al-Assad, ce qui porte le total à plus d’une centaine de victimes depuis mardi.
Une situation d’autant plus critique que tous les hôpitaux situés dans les quartiers tenus par les insurgés sont maintenant hors service en raison des nombreuses frappes qui ont touché la ville dans la dernière semaine.
Le groupe Médecins sans frontières a d’ailleurs dénoncé samedi une « journée noire pour Alep-Est ».
Les équipes médicales de la région ont notamment été contraintes d’évacuer le dernier hôpital pédiatrique, transportant dans l’urgence les nouveau-nés dans des lieux plus sûrs.
syrie_hopitaux.jpg

Lire l’article complet sur ICI.Radio-Canada.ca

Share This
303 0 Nov 20, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.