François Fillon arrondit les angles

Le candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle a pris, lundi soir, «l’engagement» que les plus modestes «ne seront pas moins remboursés demain qu’aujourd’hui».
François Fillon démine les attaques de la gauche. Invité lundi soir du journal télévisé de France 2, le candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle a tenu à arrondir les angles sur la manière dont il envisageait de réformer la sécurité sociale. «Je le dis ce soir, je prends l’engagement de faire en sorte que toutes les personnes qui doivent être protégées, qui ont des revenus modestes ou moyens, ne seront pas moins remboursées demain qu’aujourd’hui», a déclaré l’ancien premier ministre qui veut rassurer les plus pauvres mais aussi la classe moyenne. «L’objectif, a poursuivi François Fillon, c’est de regarder s’il n’y a pas, sur certains types de soins, des personnes qui ont des revenus convenables qui peuvent participer un peu plus».
«Je veux tout de suite arrêter cette polémique sur “moins bien remboursé”. Ça ne sera pas le cas, ce n’est pas du tout ce que je propose», a tenu à préciser le vainqueur de la primaire, qui doit faire face aux déclarations alarmistes des socialistes. Alors pour les contrer, François Fillon n’a pas hésité à se faire insistant: «Je veux sauver la sécurité sociale et je veux surtout que les personnes les plus modestes, les personnes âgées en particulier ou les personnes à revenus modestes, soient mieux remboursées qu’aujourd’hui.»

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
262 9 Nov 29, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.