Israël et l’Azerbaïdjan, un pays chiite ayant une frontière avec l’Iran

La date clé pour la visite historique a été fixée. Durant quelques jours Benjamin Nétanyahou a effectué pour la première fois une visite officielle en Azerbaïdjan. Une visite historique parce que le leader du gouvernement juif Nétanyahou a visité un pays musulman et a rencontré son homologue et son ami proche Ilham Aliyev.
Depuis la Déclaration de Balfour de 100 ans et sa création en 1948, l’Etat d’Israël a été la cible de critiques féroces partout dans le monde, même en Europe, où les manifestations pro-Gaza se sont parfois transformées en émeutes antisémites ou des diffamations à l’égard d’Israël. L’Etat d’Israël est confronté à des États voisins hostiles.
Pour cela, il n’a d’autre choix que d’assurer la sécurité de ses concitoyens contre les attaques de roquettes et de défendre ses intérêts nationaux devant des attaques diplomatiques devant les tribunaux d’organisations internationales.
Les fortes relations de coopération entre Israël – Israël et l’État laïc à majorité musulmane chiite – l’Azerbaïdjan représentent un modèle exemplaire pour la plupart des pays du monde, pas seulement pour le monde arabo-musulman.
Dans les moments les plus difficiles, les uns et les autres, les deux pays ont été généreux avec leur soutien. Les raisons de cette relation étroite résident à la fois dans l’amitié de longue date entre l’Azerbaïdjan et les juifs vivant en Azerbaïdjan.

Lire l’article complet sur https://frblogs.timesofisrael.com

Share This
468 3 Dec 16, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.