GB: “certaines universités sont devenues des zones interdites aux Juifs”

Un antisémitisme se développe à grande vitesse dans plusieurs universités prestigieuses, ce qui en fait des “zones interdites” pour les étudiants juifs, a déclaré vendredi la baronne Ruth Deech dans une interview au Daily Telegraph.
Selon Deech, qui est également membre de la Chambre des Lords, c’est la haine d’Israël qui conduirait au renforcement de l’antisémitisme dans certaines universités britanniques.
L’une des raisons pour lesquelles les universités échouent à lutter contre l’inimitié envers les Juifs pourrait être la “peur d’offenser” les donateurs potentiels des États du Golfe, a estimé la baronne Ruth Deech
“Beaucoup d’universités reçoivent des dons très importants de l’Arabie saoudite et des pays du Golfe, et ils ont peut-être peur de les offenser”, a-t-elle déclaré. “Je ne sais pas pourquoi ils ne font rien à cette question, c’est vraiment une mauvaise situation”.
“Aujourd’hui, un certain nombre d’universités sont considérées comme des institutions où les Juifs ne sont pas bien accueillis”, a ajouté Deech.

Lire l’article complet sur i24news

Share This
405 7 Dec 25, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.